Concilier famille nombreuse et travail - mission possible!

Coaching familial La Lanterne - Concilier famille nombreuse et travail - mission possibleCoaching familial La Lanterne - Concilier famille nombreuse et travail - mission possible 

Plus une mère a d’enfants, plus la probabilité qu’elle devienne femme au foyer est élevée. Plusieurs mères de famille nombreuse choisissent toutefois de retourner sur le marché du travail.

 

Lorsque je fais une sortie avec mes trois enfants, il est fréquent que des inconnus m’abordent et me félicitent pour ma belle grande famille. Certains ajoutent : « J’imagine que tu restes à la maison. » Quand je leur réponds que je continue à travailler et que j’ai de multiples projets professionnels, je provoque quelquefois des regards désapprobateurs ou de pitié. Est-ce possible de concilier travail et famille nombreuse? Tout à fait!

 

Qu’est-ce qui motive les mères de famille nombreuse à retourner sur le marché du travail?

Depuis les quarante dernières années, le nombre de familles dont les deux parents sont sur le marché du travail a presque doublé1. De cette population, il a été recensé qu’en 2006, 29,5 % des ménages canadiens avaient 3 enfants et plus2. Nous pouvons donc estimer que le nombre de mères de famille nombreuse qui sont salariées a également augmenté.

 

La décision de continuer à travailler en plus d’avoir plusieurs enfants à sa charge est fondée sur des raisons bien personnelles, en fonction des croyances de chacune. Évidemment, plusieurs mères doivent conserver leur emploi pour des raisons financières. Bon nombre de femmes qui retournent sur le marché du travail volontairement ont plusieurs années de scolarisation et une carrière qui les passionne.

 

J’ai questionné des mamans de famille nombreuse sur leurs motivations à continuer à travailler. Voici quelques témoignages :

 

« Au travail, je fais des apprentissages chaque jour. Je consolide mes forces et améliore mes faiblesses. J’ai besoin d’être valorisée. Lorsque je passe la balayeuse, personne ne me dit bravo! Travailler pour un patron inspirant, c’est stimulant et ça nous pousse à nous dépasser. »
- Esther, mère de quatre enfants.

 

« Ce qui me motive, c’est que j’aime travailler et que j’ai toujours aimé travailler. J’aime qui je suis au travail : motivée, efficace, débrouillarde et souriante. J’aime la reconnaissance que j’y obtiens. J’aime avoir mon propre salaire. Même si au bout du compte, je le dépense très peu pour moi. Même si j’aimerais avoir un horaire un peu moins chargé, je sais que l’horaire de fou que je mène m’amène à optimiser chacune de ses minutes, et dans mon cas, ça me rend plus vivante. »
- Marie-Lou, mère de trois enfants.

 

« Il n’y a aucun doute que j’aime mes enfants plus que tout, mais j’ai un côté social très développé. Mon emploi répond à mon besoin de côtoyer plusieurs personnes et de discuter avec d’autres adultes. Il me permet aussi d’être stimulée intellectuellement. »
- Chantal, mère de quatre enfants.

 

La femme derrière la mère

On parle souvent de l’importance de prendre soin du couple qui était présent bien avant l’arrivée des enfants, mais qu’en est-il de la femme qui s’accomplissait au travail avant d’être mère? L’arrivée des enfants dans la vie d’une femme modifie parfois ses priorités et cela peut engendrer des remises en question quant à sa vie professionnelle. Cependant, plusieurs mères de famille nombreuse considèrent que leur emploi contribue à leur bien-être personnel.

 

« J’avais des aspirations professionnelles avant de devenir mère. Si je les avais mises de côté, je suis convaincue que j’aurais des regrets et que ceux-ci influenceraient mon attitude envers mes enfants. Je suis heureuse de retrouver ma marmaille à la fin de ma journée et de leur partager mes réalisations. Je veux être un modèle pour eux et leur inculquer qu’il est important d’aimer sa carrière et d’atteindre ses objectifs. »
- Karine, mère de 3 enfants.

 

« Quand j’étais en congé de maternité, j’avais toujours besoin d’être occupée dans diverses implications ou scolarité pour me sentir complète. »
- Esther, mère de quatre enfants.

 

Quand on devient parent, conserver un équilibre entre vie de famille, moments en couple, temps pour soi, vie sociale et travail peut être un défi. Vous gagnerez à planifier rigoureusement des moments pour chacune de ces sphères de vie. Chacune d’entre elles apporte son lot de bonheur, mais aussi de difficultés. Si vous vous investissez totalement dans une seule de ces sphères et que vous vivez des épreuves dans celle-ci, où irez-vous chercher votre réconfort? Il est préférable de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier!  

 

Lorsqu’une famille compte plusieurs enfants, la gestion du temps et l’organisation deviennent une nécessité! D’ailleurs, saviez-vous que plus les femmes ont d’enfants, plus elles sont productives au travail3? Des chercheurs expliquent cela par leur grande aptitude à tout coordonner. Voilà une étude à laquelle les employeurs devraient être au fait!

 

10 trucs pour avoir une vie de famille épanouie tout en travaillant

Le quotidien avec plusieurs enfants peut devenir rapidement un tourbillon qui nous fait perdre nos repères! Voici dix trucs qui vous permettront d’avoir une vie de famille harmonieuse et éviter l’épuisement :

 

1. Faites équipe avec votre partenaire de vie, tant dans les tâches domestiques que dans l’éducation des enfants. Divisez les tâches en fonction de vos compétences respectives.

2. Réservez un moment exclusif pour chacun de vos enfants dans votre semaine. Laissez-les choisir ce qu’ils souhaitent faire avec vous lors de cette période. Proposez toutefois des balises qui les guideront à faire un choix. Par exemple, déterminez le budget et le temps disponible pour l’activité.
 
3. Dès votre retour à la maison, prenez 15 minutes pour vous amuser en famille. Éliminez toute distraction, fermez tous les écrans et ne répondez pas au téléphone. Vous comblerez le besoin d’attention de vos petits et votre souper sera probablement plus paisible. Évitez également d’être dérangée lorsque vous êtes sur le point de coucher vos enfants. Ces derniers accepteront plus facilement de se séparer de vous pour la nuit si vous avez été totalement disponible pour eux précédemment.

4. Utilisez un calendrier familial pour concilier les horaires de tous les membres de la famille et planifiez des moments de ressourcement pour vous, votre couple et votre famille.
 
5. Planifiez vos repas et impliquez vos enfants dans la préparation de ceux-ci. Cuisinez vos repas en double et vous aurez de petits plats pour les lunchs des enfants ou pour un repas ultérieur.

6. Instaurez une routine quotidienne. Les enfants se sentent en confiance et se mettent plus facilement en action lorsque les événements reviennent dans le même ordre chaque jour.

7. Faites une liste des règles que votre couple priorise pour votre famille. Une vision commune de l’éducation est à la base d’une vie familiale agréable. Lâchez prise pour le reste!

8. Impliquez vos enfants dans vos tâches ménagères. Proposez-leur des tâches adaptées à leurs habiletés. Ils seront fiers de vous donner un coup de main. De plus, ils développeront leur autonomie, leur débrouillardise et leur sens des responsabilités!
 
9. Si vous en avez les moyens, déléguez des corvées à des professionnels qui pourront les faire à votre place, comme le ménage, la tonte de la pelouse, la comptabilité, etc.

10. Identifiez quelqu’un dans votre entourage avec qui vous pourrez discuter de vos préoccupations et qui pourra vous soutenir si vous vivez des difficultés.
 

Alors, rester à la maison ou retourner au travail? Peu importe votre décision, il est essentiel que vous soyez en paix avec votre choix. Il y aura toujours des gens dont l’opinion s’oppose à la vôtre. En agissant selon vos convictions, vous vous permettez d’accéder au bonheur!

 

Références

  1. Statistique Canada
  2. Statistique Canada
  3. Washington Post 

 

Laury Boisvert

Coach familial, B. Éd. 

Fondatrice de Coaching familial La Lanterne

418-934-9839

laury@lalanterne-coaching.com

Coaching familial La Lanterne

 

 

 

 

Contactez-nous

Partager via un média social