Mon enfant se comporte mal à la garderie ou à l'école

 Coaching familial La Lanterne Québec - Mon enfant se comporte mal à l'école ou à la garderieCoaching familial La Lanterne Québec - Mon enfant se comporte mal à l'école ou à la garderie

 

Votre bout de chou a été agressif envers un copain de la garderie? Votre enfant adopte des comportements désagréables en classe? Voici cinq conseils pour bien gérer la situation.

 
Maîtrisez vos émotions

Bien évidemment, chaque parent désire que son enfant se comporte le mieux possible en toute situation! Étant confrontée aux difficultés de votre enfant, il est possible que votre confiance en vos compétences parentales soit ébranlée. Une remise en question est souvent pénible en premier lieu, mais tout compte fait, elle est généralement bénéfique. Je vous encourage à ne pas vous laisser envahir par un sentiment de culpabilité. Il est possible que les agissements de votre enfant soient attribuables à des éléments qui sont hors de votre contrôle. Je vous invite à prendre conscience des émotions qui vous habitent, puisqu’elles pourraient vous pousser à agir de façon exagérée à l’égard de l’éducateur, de l’enseignant ou de votre enfant.

Lorsque les comportements de votre enfant sont critiqués, votre instinct protecteur peut surgir. Par exemple, il est possible que vous rejetiez la faute sur une autre personne ou que vous minimisiez la situation problématique. Êtes-vous déçue ou en colère quant aux agissements de votre petit? En étant à l’écoute de vos émotions, il sera plus facile pour vous de maîtriser vos réactions. Accueillez le commentaire de l’éducateur ou de l’enseignant avec attention. Ce dernier vous partage probablement ses impressions dans le but d’aider votre enfant à améliorer la situation. En gardant votre calme, vous serez plus apte à gérer la problématique de façon constructive.

 
Comprendre ce qui motive les comportements répréhensibles de votre enfant

N’hésitez pas à clarifier la situation problématique avec l’éducateur ou l’enseignant de votre enfant : 

  • Quels sont précisément les gestes qui ont été commis?
  • À quel(s) moment(s) les comportements inappropriés se produisent-ils?
  • Quels éléments pourraient expliquer cette situation? (Stress, changements récents, bruit, fatigue, etc.? )
  • Quel(s) besoin(s) votre enfant exprime-t-il par ces comportements?
  • Votre enfant agit-il seul ou accompagné d’autres enfants?
  • Si son comportement vise les autres, cible-t-il tous les enfants ou un enfant en particulier?
  • En agissant ainsi, votre enfant retire-t-il des bénéfices? (Attention, objet, évitement de quelque chose qu’il trouve désagréable, etc.? )
  • Quelles interventions ont été tentées pour régler le problème?

Si votre enfant est en âge de vous expliquer sa version des faits, prenez le temps de le questionner et surtout de l’écouter sans le juger. Vous découvrirez peut-être des informations qui vous permettront de contribuer à la résolution du problème. Acceptez que votre enfant ne perçoive pas la situation de la même façon que vous; son niveau de maturité est différent du vôtre. Gardez en tête que certains comportements font partie du développement normal des enfants.

 
Abstenez-vous d’imposer des sanctions à la maison

Les adultes qui sont responsables de votre enfant, soit en milieu de garde ou à l’école, interviennent déjà en réponse aux comportements indésirables de votre enfant. Ce dernier vit les conséquences de ses actes dans ce milieu. Vous n’avez donc pas à en ajouter à la maison. De plus, vous risquez de fragiliser l’harmonie familiale de votre foyer pour un comportement qui vous a été rapporté. Il est d’autant plus important de prendre soin de votre noyau familial si votre enfant vit des difficultés importantes dans d’autres milieux. À tout le moins, il vivra de bons moments à la maison. Je vous suggère tout de même de dire à votre enfant que vous êtes en désaccord avec ses agissements. Offrez-lui ensuite votre soutien pour résoudre son problème.

 
Enseignez à votre enfant de meilleures façons de se comporter

À la suite des discussions avec l’éducateur ou l’enseignant de votre enfant ainsi que ce dernier, si c’est possible, vous aurez probablement assez d’informations pour comprendre les motivations de votre enfant. Vous identifierez aussi des apprentissages nécessaires au développement de ses habiletés. Évitez les sermons et guidez votre enfant pour qu’il apprenne à se comporter convenablement. En priorité, enseignez-lui comment reconnaître et exprimer ses besoins et ses émotions. Félicitez-le quand il se comporte bien et qu’il s’efforce de s’améliorer. Dites-lui que l’erreur est humaine et que vous êtes persuadée qu’il réussira à faire de meilleurs choix comportementaux. Rappelez-lui les moments où il a su mettre ses compétences à profit; elles lui serviront à corriger sa situation.

 
Faites équipe avec l’éducateur ou l’enseignant de votre enfant

Communiquez régulièrement avec l’adulte responsable de votre enfant. Faites-lui part de vos hypothèses et informez-le des enseignements que vous privilégiez à la maison. Partagez vos trucs et vos expériences relativement à la situation problématique. Vous travaillerez en concertation, et vos interventions auprès de votre enfant auront deux fois plus de poids. Je vous recommande d’impliquer activement votre enfant dans la résolution du problème en fonction de ses capacités. Redonnez-lui du pouvoir sur sa vie, il aura un grand sentiment de fierté lorsqu’il aura surmonté cette période difficile!

 

 Laury Boisvert

 Coach familial, B. Éd. 

 Fondatrice de Coaching familial La Lanterne

 418-934-9839

 laury@lalanterne-coaching.com

 

 

 

 

Contactez-nous

 

Partager via un média social